Transformer sa maison intérieure

Les célébrations du printemps, l’occasion de renouer avec les cycles naturels.

solstice imbolc chandeleur

Avez-vous remarqué que beaucoup d’entre nous de connait plus l’origine ou la signification des fêtes de notre calendrier? 🥞 La Chandeleur par exemple : pour certains, il s’agira d’une soirée crêpes, pour d’autres une fête chrétienne qui célèbre « la présentation de Jésus au temple ». Il est aussi possible que cette fête ne signifie plus rien du tout à vos yeux !

Hors contexte religieux, à l’origine, l’année était vécue au rythme des saisons, des cycles de la lune et du soleil. Les anciens utilisaient les planètes et les astres pour se repérer dans l’année et ils célébraient les événements marquants comme les équinoxes, les solstices… Aujourd’hui, tous ces événements liés au rythme de la nature ont été réinterprétés pour leur donner une signification religieuse et une date fixe dans le calendrier… Jusqu’à perdre tout leur sens pour les personnes qui n’y sont pas sensibles.

Dans l’optique de nous relier à ces rythmes, voyons comment nous mettre au diapason avec ceux-ci et surfer avec les énergies du moment 🗝️✨.

Se relier aux cycles naturels

La Chandeleur, à l’origine, correspond au cycle de la pleine lune du Verseau, qui se situe à mi-chemin entre le Solstice d’hiver (nuit la plus longue de l’année) et l’Équinoxe de printemps (durée jour/nuit identique). La fête célébrée à l’origine tombe donc chaque année à une date différente, qui correspond au cycle de la pleine lune située entre le 20 janvier et le 19 février.

On retrouve d’ailleurs cette célébration dans beaucoup d’autres cultures, et certaines ont même gardé l’importance du calendrier lunaire :

  • Le Nouvel an chinois n’a pas de date fixe et se célèbre lors de la seconde nouvelle lune après le Solstice d’hiver ;
  • En Inde, la fête de Holi marque à la fois la fin de l’hiver, le début du printemps et le début de la nouvelle année ;
  • Setsubun au Japon, Imbloc pour les Celtes…  sont également des célébrations qui marquent le début du printemps.

Dans la plupart des traditions, cette période est vue comme celle du renouveau et des prémices du printemps.

Faisant partie intégrante de la nature, ne serait-ce pas également pour nous le moment de sortir de la dormance de l’hiver pour nous préparer au renouveau ?

Apprendre à s'adapter à son environnement est la clé d'une vie en équilibre avec la nature.

Faut-il suivre le calendrier ou se fier à notre intuition?

Il faut garder à l’esprit que le moment où la nature se réveille pour reprendre son activité après la dormance de l’hiver ne se produit pas au même moment à toutes les latitudes. Les dégels ne se produisent pas en même temps en Belgique ou en Écosse, par exemple, et cela va changer également d’une année à l’autre.

Au final, qu’avons-nous envie de célébrer ?

Un moment de reliance et de partage

Qu’il s’agisse de faire une soirée crêpes à la Chandeleur ou de célébrer la pleine lune, se fixer sur une date commune (même si elle perd son sens astronomique) permet de vivre un moment de partage avec sa famille ou ses amis. N’est ce pas au fond ce qui est important ?

Se fier à nos ressentis

Rien ne nous empêche, en parallèle, de se mettre au diapason des énergies émergentes du printemps lorsque les prémices de celui-ci se montrent réellement là où nous résidons 

Chaque année, je le sens instinctivement. Et vous ?

Les aspects symboliques de cette période tournent autour des concepts d'abandon de ce qui est inutile, de renouveau, de création et de planification.

 

Une envie de se réveiller plus tôt, un besoin de se défaire des toxines accumulées de l’hiver, de vouloir bouger de nouveau, de mettre en place de futurs projets

À ce moment, je dirais que c’est juste l’envie qui pointe le bout de son nez, l’intention… Mais l’énergie n’est généralement pas encore suffisamment présente pour pousser à passer à l’action. Il fait froid dehors, et on a toujours envie de son plaid et de sa tasse de café bien chaude ! ☕️🧣

On retrouve également ce principe en Ayurveda : apprendre à nous adapter à notre environnement et aux énergies du moment permet de rester en équilibre et de préserver son bien-être physique, mental et émotionnel. Je propose d’ailleurs un accompagnement pour établir des routines saines en accord avec votre. nature et la nature.

Comment se relier aux énergies de cette période?

Notre vie quotidienne peut rendre difficile la perception de ce passage du « sommeil de l’année » à celui d’une « période plus active ». Nous gardons généralement les mêmes activités tout au long de l’année, et avons rarement l’occasion de ralentir et de dormir plus longtemps pendant la période hivernale comme nous le suggère les rythmes naturels. La vie active ne nous le permet simplement pas !

Se relier aux énergies du moment en étant conscients de celles-ci et en mettant en place quelques rituels peut être l'occasion pour nous de se relier avec les cycles de la nature.

Rituels

Quelques idées pour se relier aux énergies de cette période de l'année

Et vous, ressentez-vous ces énergies de renouveau dans votre fort intérieur ? 

Comment vous y reliez-vous ?

Dites m’en plus en commentaire ! 🤎

Et si on faisait connaissance?

Vous ressentez un besoin de changement, mais vous ne savez pas vraiment par où commencer ? Pas d’inquiétude : je suis justement là pour vous accompagner et vous conseiller. 

Le premier rendez-vous en visio est gratuit et nous permettra de faire le point sur vos besoins et vos envies. C’est l’occasion parfaite pour découvrir si mon accompagnement vous correspond ! 🤎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *